Ratecard Focus | la publicité digitale à l’ère post-cookies

ratecard focus publicité digitale ere post-cookies

Partager ce post

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email
Vendredi 9 Avril 2021, Edouard Ducray – co-fondateur d’Adrenalead – s’est exprimé sur le sujet de la Web Push Notification. Voici un résumé de son passage.

 


Question 1 : Qu’est-ce que la Web Push Notification ?

Réponse : Nous avons tous l’habitude de recevoir des notifications (ex : Facebook qui nous dit qu’on a un nouvel ami). Mais ce n’est pas Facebook qui va envoyer la notification – c’est l’OS.  En d’autres termes, Facebook va demander à l’OS d’envoyer une notification. Ainsi, n’importe quel logiciel tiers peut passer commande à l’OS d’envoyer une notification ; ainsi qu’un navigateur.

Par exemple, lorsqu’un logiciel – sur desktop – nous indique en bas à droite de notre écran que nous avons une mise à jour de disponible, c’est une Web Push Notification.

Question 2 : Cela fonctionne uniquement sur desktop ou aussi sur mobile ?

Réponse : Nous pouvons envoyer des notifications sur tous les devices, sauf Apple et Safari – IOS. Néanmoins, nous pouvons toucher tous les utilisateurs d’Android.

Pour que ça fonctionne, on observe de plus en plus les sites faisant apparaître une petite fenêtre « XXX souhaite vous envoyer des notifications » – Autoriser ou Bloquer. Ainsi, la Web Push Notification est très RGPD compliant : avant de pouvoir envoyer une notification, les navigateurs vont s’assurer d’avoir un accord explicite.

Question 3 : Lorsqu’on autorise les notifications d’un site, on ne peut recevoir des notifications que de ce site en question ?

Réponse : Absolument. De plus, c’est le navigateur qui gère les consentements. Ainsi, contrairement à l’emailing, on ne peut pas tricher sur les abonnements et les désabonnements.

Question 4 : Comment se passe le deal avec vos clients ?

Réponse : Nous avons deux métiers. Avec les éditeurs, nous allons leur proposer de monétiser leur audience car c’est un format anti-adblock et décorrélé du site. Par exemple, si vous allez sur Melty aujourd’hui, notre deal avec eux est le suivant : Nous allons monétiser les visiteurs qui s’opt-in aux notifications de leur site en leur envoyant des publicités. L’avantage que trouve Melty à ce format est que la publicité n’apparaît pas sur le site Melty, mais directement sur l’écran de l’abonné. Ainsi, nous ne demandons pas à Melty de nouvel emplacement publicitaire et nous ne dérangeons pas l’internaute dans sa navigation sur le site. De plus, les internautes qui sont adblockés recevront quand même de la publicité car c’est un format anti-adblock !

De plus, nous mettons à disposition de nos éditeurs notre plateforme de création et d’envoi de notifications à nos partenaires éditeurs. Cela apporte trois avantages importants :

  • L’abonné ne reçoit pas que de la publicité
  • L’éditeur peut communiquer en temps réel avec son audience
  • Les notifications apportent du trafic récurrent sur le site de l’éditeur

Le trafic récurrent sur un site apporte deux avantages :

  • C’est l’un des piliers du SEO – le site sera mieux référencé
  • Cela augmente le revenu publicitaire des autres solutions utilisées par les éditeurs. En effet, plus de visite sur un site = plus de revenus sur le display par exemple.

Côté e-commerçant

Côté e-commerçant, c’est tout aussi intéressant. En effet, environ 98% des visiteurs d’une boutique en ligne quittent le site sans acheter ou laisser de point de contact. C’est une perte importante pour l’e-commerçant car il dépense une fortune en publicité pour faire venir des internautes sur son site, pour qu’ils disparaissent. C’est pourquoi le reciblage publicitaire a été inventé. Néanmoins, les e-commerçants ne sont pas maîtres de leur audience.

L’email marketing est au cœur de toutes les stratégies digitales des ecommerçants. Mais seulement 1% des visiteurs laissent leurs emails. Concernant la Web Push, c’est en moyenne 15% des visiteurs qui donnent leur accord pour la réception de notifications. Ainsi, nos clients se sont aperçus qu’ils s’étaient générés – en quelques mois – une base d’abonnés Web Push supérieure à leur base emailing.

De plus, la Web Push est beaucoup plus performante que l’email. En effet, contrairement à l’email qui arrive (ou non) sur une boîte mail, la Web Push Notification apparaît directement sur l’écran de l’internaute – ce qui offre un taux de clic 4 fois supérieur.

Question 5 : Qui a accès aux bases d’abonnés des différents sites ?

Réponse : Les e-commerçants sont les seuls à avoir accès à leur base d’abonnés.

Concernant les éditeurs, pour que nous puissions monétiser leur audience, nous avons accès à leur inventaire. Nous sommes les premiers à avoir mis notre inventaire en programmatique – notamment Taboola, Outbrain, Criteo et nous leur mettons cet inventaire à disposition. L’avantage de notre format est que la fraude est impossible car elle apparaît directement sur le device de l’abonné, il n’y a aucun intermédiaire et la notification ne peut être cliquée qu’une seule fois.

Nous avons également plein d’annonceurs qui travaillent avec nous en direct et qui utilisent notre inventaire pour faire de la publicité.

A découvrir aussi :

Event à venir
Les BigBoss Winter Edition . 10-12 Dec

L’événement d’affaires one to one de référence pour les décideurs du Digital Marketing, E-commerce, Communication, Data et CRM.

Event à venir
La Presse au Futur . 8 & 9 Dec

Adrenalead sera présente à l’événement La Presse au futur, sur le village dédié aux Régies du futur ! Adrenalead offre une solution de monétisation d’audience innovante pour les médias et éditeurs de contenus, grâce aux Web Push Notifications. Venez nous rencontrer sur notre stand R08 !